Numérisation

Introduction

Le terme “numérisation” décrit l’enregistrement de l’information provenant des spécimens dans une forme numérique, ce qui permet à la fois la publication des données et une meilleure gestion des collections. La publication des données permet de les utiliser et de les étudier de différentes manières. La numérisation comprend les deux sous-catégories suivantes :

La numérisation est un long processus et il est important d’optimiser son rendement et d’éliminer le plus possible les erreurs. Voir les documents pour de plus amples informations.

Outils

Documents

Priorités du réseau Canadensys

Seulement une partie des collections du réseau Canadensys peuvent être numérisées grâce au financement disponible actuellement. Afin de maximiser l’utilisation des données générées aux fins de recherche, nous devons décider quels sont les priorités de numérisation.

L’information textuelle provenant de l’étiquette du spécimen est suffisante pour la plupart des recherches utilisant des données de collections biologiques. En général, cette information est le « Quoi, Où, Quand » d’un spécimen, mais bien souvent une information beaucoup plus riche se retrouve sur les spécimens et pourrait être utilisée. Il est difficile de prévoir toutes les utilisations qui vont être faites d’un jeu de données (voir Uses of primary species-occurrence data), et c’est donc toujours plus profitable de collecter le plus d’informations possible.

Étant donnée que toutes les informations sont publiées sous le standard Darwin Core, la consultation du guide de référence des termes Darwin Core donne d’excellentes indications quant à l’information à numériser : ces termes sont les éléments d’information sur la biodiversité les plus souvents utilisés et sont le résultats de plusieurs analyses de cas.

Les collections devraient également prioriser la numérisation des groupes taxonomiques et géographiques les plus importants et utiles pour la recherche. Ceci inclut les groupes uniques ou largement représentés dans une collection, ainsi que les groupes au coeur des problématiques de recherche des différentes collections ou de la communauté Canadensys (e.g. le genre Carex), les espèces rares ou invasives, ainsi que les groupes qui contribuent aux études sur les changements climatiques.